Utiliser les données pour renforcer votre sécurité industrielle

Les données renforcent la sécurité industrielle

L’utilisation des données varie grandement selon qu’il s'agit de production ou de sécurité.

Les équipes responsables de la production se lancent tête la première dans l'ère de l'information. Elles peuvent collecter des données à n'importe quel stade du processus de production, les analyser, puis les convertir en informations exploitables pour prendre des décisions éclairées.

Comparativement, de nombreux responsables de la sécurité restent bloqués à l'ère des ténèbres, car ils utilisent encore des techniques de collecte de données et de reporting obsolètes. Trop souvent, ils doivent entrer les données de sécurité manuellement pour les audits, la formation, les inspections, les rapports relatifs aux incidents et autres processus. Et, dans la plupart des cas, les systèmes ne sont pas connectés aux systèmes de production.

Cependant, la solution Connected Enterprise permet de combler cette disparité et de révolutionner la sécurité industrielle grâce à l'utilisation des données de sécurité.

Jeter les bases

Si vous êtes un professionnel de la sécurité, le concept de Connected Enterprise ne vous est peut-être pas aussi familier qu’il l’est pour vos collègues en production.

En bref, le concept de Connected Enterprise jette les bases pour une connectivité généralisée, la collecte de données et le partage des informations. Il fait converger les réseaux informatiques et industriels, jusqu’à présent séparés, en une même architecture réseau sécurisée. Il utilise également des technologies innovantes, notamment les équipements de l'Internet industriel des objets (IIoT), les logiciels d'analyse, ainsi que les technologies sans fil et de mobilité.

Cette approche aide déjà de nombreuses entreprises industrielles à gagner en visibilité dans leurs processus, à découvrir de nouveaux moyens d'améliorer leur rendement opérationnel, à optimiser la gestion de la qualité et bien plus encore.

Elle peut de plus réaliser des prodiges comparables en matière de sécurité pour le process et les machines.

Livre blanc : Repenser la sécurité avec la Connected Enterprise. L'Internet industriel des objets peut améliorer notablement les performances et la conformité de la sécurité, fournir des informations en temps réel sur le comportement du personnel, la conformité des mécanismes, les causes d'arrêt de sécurité, et les tendances et anomalies de sécurité.

Exploiter les données de sécurité

Une approche judicieuse de la sécurité commence par l'utilisation des technologies de sécurité contemporaines qui regroupent les commandes machine et de sécurité dans une même plate-forme. Ces systèmes sont moins susceptibles de subir des arrêts néfastes que les systèmes de sécurité câblés, ce qui peut contribuer à améliorer votre productivité et votre rentabilité.

Mais ils présentent aussi un autre avantage : l'accès aux données du système de sécurité. Ces données peuvent notamment comprendre les codes d'arrêt, les codes d’erreur et de défaut, l’état des équipements, les séquences d'événements et bien plus. En exploitant ces données et en les convertissant en informations pertinentes, vous pouvez modifier complètement la façon dont la sécurité est supervisée et gérée dans vos opérations.

Les données du système de sécurité peuvent vous aider de différentes façons, notamment :

Superviser l'utilisation et la mauvaise utilisation des dispositifs de protection : Les données des dispositifs de sécurité peuvent être utilisées pour identifier et limiter les cas de mauvaises utilisations.

Par exemple, les dispositifs d'arrêt d'urgence sont uniquement destinés à être utilisés en cas d'urgence, mais sont souvent utilisés à d'autres fins, comme pour supprimer les blocages. Cette mauvaise utilisation peut accroître tant les déchets que les temps d'immobilisation. Et le fait que ces cas de mésusage ne puissent aujourd'hui pas être détectés dans la plupart des usines ne fait que perpétuer le problème.

Dans une entreprise de type Connected Enterprise, il est possible d'enregistrer l’horaire d'activation de l'arrêt d'urgence, la durée du temps d'arrêt ainsi que les détails relatifs à la ligne et l'équipe concernées. L’enregistrement des codes correspondant aux raisons de l'arrêt permet également d'expliquer pourquoi la machine s'est arrêtée. Les professionnels de la sécurité peuvent examiner ces informations et rechercher les causes à l'origine de ce problème, comme des procédés normalisés (SOP) insuffisants ou une conception machine inappropriée. D'autres dispositifs de sécurité fournissent des informations tout aussi pertinentes sur l'utilisation et la mauvaise utilisation du système.

Mieux comprendre les risques de sécurité : Les résultats des évaluations des risques sont rarement revus après la mise en service de la machine. Cependant, dans une entreprise de type Connected Enterprise, les données de l’évaluation des risques peuvent être utilisées pour quantifier les risques.

L'idée est simple : les professionnels de la sécurité peuvent entrer par anticipation la fréquence d'utilisation d'une fonction de sécurité spécifique issue de l'évaluation des risques ; ces données servent ensuite de base pour déterminer les impératifs et les performances de sécurité. À partir de là, ils peuvent comparer les données avec les données réelles de fréquence d'utilisation de la machine, ce qui fera apparaître toute variation par rapport aux attentes.

Il en résulte une capacité sans précédent à mesurer les changements en matière d'exigences et de risques pour chaque point d'accès machine ou fonction de sécurité.

Sécurité accrue : Plus de données et de connectivité dans la solution Connected Enterprise créé de nombreuses possibilités pour améliorer la sécurité des travailleurs et environnementale, et permet d'optimiser la productivité.

La télésurveillance d'opérations dispersées ou difficiles à atteindre peut, par exemple, réduire les besoins en déplacements des intervenants et leur exposition aux dangers. La visibilité sur l’état des procédés, les conditions environnementales et d'autres facteurs peut aider à prévenir le dégagement de substances dangereuses dans l'environnement.

Ceci crée également des possibilités pour transformer les opérations afin de les rendre intrinsèquement plus sûres. Dans l’exploitation pétrolière et gazière, par exemple, les plates-formes sous-marines connectées via Ethernet réduisent la nécessité d’avoir des plates-formes offshore qui nécessitent du personnel et sont davantage exposées à des événements potentiellement catastrophiques. De plus, des technologies autonomes peuvent réduire le nombre de personnes requises pour transporter les matériaux miniers du puits vers le port.

Aussi impressionnant que cela puisse paraître, nous n'avons qu'effleuré le potentiel de ces solutions. Pour en savoir plus sur la sécurité dans la Connected Enterprise, notamment pour des conseils sur sa mise en œuvre, consultez notre livre blanc : « Repenser la sécurité avec la solution Connected Enterprise ».

George Schuster
Publié 21 Août 2017 Par George Schuster, TÜV-certified Functional Safety Expert (FSExp), Certified Functional Safety Engineer (CFSE), Rockwell Automation
  • Contact:

Automation Today

Rockwell Automation et nos partenaires mettent à disposition des connaissances exceptionnelles qui permettent de concevoir, de mettre en place et de pérenniser votre investissement dans les systèmes d'automatisation.

S'inscrire

Recevez les dernières informations sur les tendances et les technologies de Rockwell Automation.