EtherNet/IP – la solution réseau unifiée

EtherNet/IP: réseau n°1 pour les OEM

conçue pour les constructeurs de machine modernes

Sur son blog consacré à l’Internet of Everything (IOE), John Chambers, le PDG de Cisco, explique que le changement est une constante. Il estime que dans ce contexte, la meilleure stratégie pour votre entreprise consiste à suivre le changement, et même à jouer un rôle moteur dans ce domaine, pour atteindre les résultats qu’elle s’est fixés.

La technologie EtherNet/IP ouvre de nouveaux horizons aux constructeurs de machines en leur permettant de bénéficier d’un certain nombre d’innovations de l’Internet of Everything. La prolifération de la technologie Ethernet dans le secteur de la production industrielle et dans les applications de process donne l’opportunité de connecter les machines et les autres systèmes d’automatisation ensemble, au sein d’une entreprise connectée plus étendue. Cet univers connecté permet à son tour aux entreprises de générer des Big Data et d’en tirer parti, c’est-à-dire de transformer les données que les machines et systèmes génèrent en informations décisionnelles.

Traditionnellement, les constructeurs de machines ont tendance à se focaliser sur le rôle de leurs machines et sur leurs caractéristiques mécaniques. Pour nombre d’entre eux, la caractéristique déterminante d’une machine est sa capacité de traitement, conjuguée bien entendu avec la compétitivité de son prix. Cependant, les modes de pensée évoluent, et les industriels attendent aujourd’hui de leurs machines qu’elles fassent preuve de flexibilité et permettent de traiter une multitude de produits et de variantes d’emballages afin de répondre aux exigences de services marketing toujours plus créatifs. Beaucoup d’industriels attendent aujourd’hui d’une machine moderne un taux de rendement global (OEE) élevé et une efficacité énergétique toujours plus importante. Et surtout, ces données doivent être accessibles pour l’utilisateur final de la machine.

Une grande part de la Propriété Intellectuelle et de ce qui contribue à la différentiation de la machine résident dans sa conception mécanique. Une approche modulaire aide généralement les constructeurs de machines à tirer parti de la standardisation tout en minimisant le travail de personnalisation. Enfin, la dernière difficulté reste, comme toujours, de concevoir, de développer et de livrer une machine tout en minimisant ses coûts.

Le développement de la technologie Ethernet/IP au cours de ces dernières années a permis aux constructeurs de machines de faire des progrès considérables dans ce domaine.

Par exemple, de nombreux modèles traditionnels de machines utilisent plusieurs réseaux pour prendre en charge les tâches de commande. Dans certains cas, il s’agit de réseaux classiques distincts – Sercos ou Profibus, par exemple. Dans d’autres cas, il s’agit de différentes variantes de la technologie Ethernet, telles que Ethercat ou Powerlink. Si les constructeurs de machines utilisent plusieurs réseaux, c’est généralement pour séparer les commandes de mouvement, les E/S haut débit et les tâches de sécurité des autres aspects de communication de la machine.

La technologie EtherNet/IP permet aux constructeurs de machines de minimiser le temps d’ingénierie tout en maximisant les performances des machines. Elle permet de faire coexister différentes disciplines, telles que les commandes de mouvement, les commandes d’E/S, l’interface homme-machine et la sécurité au sein d’un même réseau standard. Cela permet aux constructeurs de machines de simplifier les opérations tout en réduisant les coûts de développement.

Cette approche encourage également l’adoption d’un type de connexion standard permettant aux usines de communiquer avec leurs bureaux et, ainsi, de partager aisément les données décisionnelles générées par les machines avec l’ensemble de l’entreprise. Ces données peuvent à leur tour être transmises sous un format adapté au personnel compétent, qui peut alors prendre des décisions en temps réel profitant à l’ensemble de l’entreprise. Ainsi, une surveillance étroite de la consommation d’énergie permettra à l’usine de fonctionner plus efficacement. Les problèmes de production pourront être détectés plus tôt, et les solutions pourront être mises en œuvre plus rapidement, ce qui réduira le temps d’indisponibilité.

En conclusion, comme le suggère John Chambers, de Cisco, l’Internet of Everything génère des opportunités extraordinaires pour les entreprises, notamment dans le secteur de l’automatisation industrielle. Aussi est-il primordial pour les constructeurs de machines de s’adapter à ce changement que connaît leur environnement et d’adopter les meilleures technologies afin de bénéficier d’un avantage concurrentiel et de le préserver. La technologie EtherNet/IP est clairement un atout décisif à cet égard pour les constructeurs de machines.

Mark Daniels
Publié 17 Octobre 2016 Par Mark Daniels, European Market Development Manager, Rockwell Automation
  • Contact:

Automation Today

Rockwell Automation et nos partenaires mettent à disposition des connaissances exceptionnelles qui permettent de concevoir, de mettre en place et de pérenniser votre investissement dans les systèmes d'automatisation.

S'inscrire

Recevez les dernières informations sur les tendances et les technologies de Rockwell Automation.