Automatisation : efficacité accrue grâce à l’analyse des processus

Processus analysés = efficacité brassicole accrue

Nous avons pu constater de grandes avancées en matière de technologie brassicole et d’adoption de l’automatisation ces 20 dernières années. Cet objectif d’optimisation de l’efficacité brassicole a contribué à augmenter le rendement des matières premières, à réduire les durées de cycle par lot et à améliorer la qualité quelle que soit la taille de brasserie.

Par chance, vous exploitez déjà une brasserie automatisée moderne qui exécute fidèlement les tâches que vous avez programmées. Mais, est-ce suffisant ? Votre installation vous permet-elle de bénéficier d’améliorations continues ou vous indique-t-elle comment améliorer votre processus ?

Votre prochaine étape en matière d’efficacité brassicole

Une fois un système d’automatisation robuste et éprouvé mis en place, le défi suivant à relever en matière d’efficacité brassicole consiste à exploiter toute la puissance des analyses de processus.

Par exemple : votre système actuel fournit-il des tableaux de bord et des rapports de données historiques qui vous permettent de comparer facilement les lots ? Il le devrait. Le fait de gagner en visibilité sur vos données au sein de votre brasserie vous permet de surveiller les processus actuels et antérieurs, et d’y apporter des améliorations. Cela permet aussi aux opérateurs de mettre définitivement le bloc-notes de côté et d’être moins dépendants des calculs manuels qui ralentissent les processus.

Grâce au brassage intelligent, la collecte et l’analyse des données relatives à votre exploitation ne sont plus une tâche écrasante. Commencez par observer votre processus actuel, identifiez les goulets d’étranglement les plus importants et remédiez-y en priorité. Vous pouvez toujours évoluer à partir de là une fois que vous y serez parvenu.

Sur la gauche de ce schéma, vous voyez l’augmentation spontanée de chaleur consécutive à l’introduction de la levure. La température est maintenue entre les valeurs de consigne haute et basse pendant toute la fermentation, et redescend au déclenchement du refroidissement, ce qui ralentit l’action de la levure. Si vos profils de fermentation ne sont pas homogènes d’un brassin à l’autre, les analyses peuvent vous aider à identifier les paramètres à améliorer. (Cliquez pour agrandir)

Le processus de fermentation examiné de plus près

S’il y existe un domaine où améliorer l’efficacité de la production des lots est possible, c’est bien le processus de fermentation. Mieux vous comprendrez et contrôlerez les variables comme les temps, les températures, les capacités de correction de la densité et de refroidissement, meilleur sera le processus de fermentation.

Vous connaissez déjà votre profil général de fermentation pour une recette donnée, comme pour une bière à fermentation haute (« ale ») réglée à 18 °C (65°F) pendant 10 jours. De telles variables constituent des points de consigne pour le contrôle de la température, le temps de refroidissement, le volume de remplissage ainsi que le temps de fermentation primaire, qui permettent de reproduire à l’identique une recette déjà éprouvée.

Ne serait-ce cependant pas souhaitable de réaliser ces objectifs en moins de temps ? Des analyses prédictives peuvent mettre en évidence des potentiels de rendement aisément atteignables quelle que soit la taille de l’exploitation.

Peut-être que votre recette dicte une durée de fermentation de lot de 10 jours pour atteindre le degré de Plato souhaité. Or, en réalité, vous pouvez le faire en 8 jours tout en obtenant le même degré d’alcool et le même profil de goût. Une surveillance manuelle n’a certainement pas une précision suffisante pour identifier cette tendance, alors que des données analytiques de surveillance des tendances peuvent vous inviter à raccourcir de 2 jours la durée de cette recette, ce qui peut avoir un effet domino sur la capacité et l’efficacité brassicole de manière générale.

VIDÉO : Démonstrations de FactoryTalk Brew et FactoryTalk Craft Brew. Découvrez nos solutions brassicoles flexibles et évolutives convenant pour toutes les tailles de brasseries.

Brassage durable

Il y a de nombreuses autres opportunités, à tous les stades, du concassage aux réservoirs de finition, pour améliorer les processus orientés données et éliminer les pertes au cours de la production de bière. La fermentation et la filtration sur cuve-filtre sont les opérations les plus propices aux améliorations. Nous avons néanmoins également pu constater les bénéfices de l’analytiques sur des opérations périphériques comme l’approvisionnement (« utilités »).

Certains brasseurs sont plus avancés et anticipent déjà le prochain potentiel d’efficacité brassicole inexploité. D’autres tendances actuelles résident dans les efforts menés en faveur d’un brassage durable ou le souci d’être une entreprise socialement responsable en mettant en œuvre des processus à faible consommation d’eau et moins calorivores.

Une analyse plus approfondie de ces aspects peut être décisive. Pensez-y. Savez-vous combien d’eau et d’énergie calorifique sont utilisées dans votre processus CIP (« clean-in-place ») ? En analysant les temps, les températures et les flux de données, vous pouvez réduire les temps de rinçage et de stérilisation ainsi que les températures, et diminuer significativement la consommation d’eau et d’énergie calorifique sans nuire à la qualité.

VIDÉO : La brasserie Sleeman a augmenté sa capacité de production de 50 % en deux semaines. Regardez cette vidéo pour en savoir plus sur leur exploitation.

Conclusion

L’industrie n’a pas fini de découvrir tout le potentiel des analyses évoluées du processus. Or, la vision d’une efficacité brassicole accrue est bien tangible. Il suffit de penser à l’effet domino que peut avoir une économie de 5 minutes à n’importe quel stade du processus, lot après lot, brassin après brassin, tout au long de l’année.

Comme il s’agit d’un territoire encore inexploré pour de nombreux brasseurs, il est d’autant plus important d’opter pour le partenaire adéquat. Privilégiez par conséquent ceux qui proposent des solutions globales qui intègrent tout, des capteurs aux logiciels, ainsi que les analyses afférentes. Et bien sûr, ne négligez pas une grande expertise dans le domaine brassicole, et dans d’autres industries gourmandes en temps et en énergie.

Ils y a toujours de nouveaux domaines à étudier et à analyser en matière de brasserie automatisée moderne. Mais nous voudrions aussi connaître vos réactions ! Faites-nous savoir quels sont vos plus grands défis afin que nous puissions nous concentrer sur les solutions les plus pertinentes pour votre exploitation.

Greg Hood
Publié 19 Août 2019 Par Greg Hood, Brewing Solutions & Applications Business Development Manager, Rockwell Automation
  • Contact:

Automation Today

Rockwell Automation et nos partenaires mettent à disposition des connaissances exceptionnelles qui permettent de concevoir, de mettre en place et de pérenniser votre investissement dans les systèmes d'automatisation.

S'inscrire

Recevez les dernières informations sur les tendances et les technologies de Rockwell Automation.