Loading

Blog

Recent ActivityRecent Activity

Pourquoi votre flux de production agroalimentaire s’est-il dégradé ?

Main Image

Le flux de production de votre machine d’emballage n’est plus ce qu’il était ?

L’augmentation des références, le développement de la personnalisation et le suivi nécessaire des produits tout au long de la chaîne de production continuent de refaçonner le secteur des emballages agroalimentaires et de dégrader le taux de rendement synthétique (TRS).

Dans certains cas, nous avons été alertés par des OEM qui réalisaient un TRS très élevé pour leurs clients finaux. Désormais, leurs clients déclarent un TRS en très net recul de 40 % à 60 %.

À quoi cela tient-il ? Le nombre croissant d’options de produits et d’emballages à réaliser par les clients finaux exige un renouvellement nettement plus fréquent des machines. À chaque changement nécessaire de la ligne de production, la production s’arrête et les volumes chutent.

À l’évidence, un nouveau type de fabrication requiert un nouveau type de machines. Et celles-ci doivent être plus intelligentes et plus flexibles. Dans ce domaine, la technologie de chariot indépendant est à l’avant-garde.

 

Demandez plus à vos machines d’emballage

La technologie de chariot indépendant, ou ICT, utilise des chariots commandés individuellement pour transporter les produits le long d’une piste, d’où d’innombrables atouts par rapport au convoyage à réducteurs, chaînes et courroies traditionnel.

Pour commencer, les fabricants peuvent changer de production simplement en actionnant un bouton. Les bibliothèques orientées objets permettent une standardisation et une implémentation rapide en présélectionnant des profils de déplacement dans l’IHM, d’où des temps d’arrêt pratiquement nuls pour les changements de format de machines.

À la différence de la technologie de convoyeur classique, qui utilise des espacements fixes entre les produits, la technologie de chariot indépendant utilise un « pas » ou espacement variable. Elle peut ajuster la distance entre les produits sur la ligne de production selon les différents formats de produits. Cette flexibilité permet d’optimiser la production et d’augmenter le flux de tous les produits agroalimentaires à emballer, le tout avec une seule et même ligne de machines.

DT Engineering, un développeur d’automatisation industrielle et intégrateur système, a mis en œuvre la technologie de chariot indépendant dans un nouveau système pour aider un client du classement Fortune 500 à atteindre un TRS de 85 %. Au final, la solution a permis de dépasser l’objectif et d’atteindre un TRS de 97 %. Fort de ce succès, DT Engineering a développé un nouveau produit à partir de cette solution pour une multitude d’applications d’assemblage, de distribution et d’emballage.

Des chariots à espacement intelligent peuvent aussi aider à résoudre un des principaux points d’achoppement de la fabrication : l’alimentation. Considérée comme une des étapes les plus complexes de l’emballage de produits alimentaires, l’alimentation en produits est généralement le stade propice aux goulots d’étranglement dans une application. La technologie de chariot indépendant peut ajuster l’espacement entre les chariots afin de prévenir les ralentissements sur certains postes d’emballage et peut associer des processus continus et cadencés pour une production sans fin.

Lorsque la société ECONO-PAK a eu besoin de développer une machine d’emballage/encartonneuse adaptée à la diversité des produits d’un client du secteur de la confiserie, elle s’est tournée vers la technologie de chariot indépendant. La machine existante à remplacer utilisait un entraînement à chaîne traditionnel et était conçue pour gérer des plateaux individuels de chocolats. De ce fait, la vitesse de la machine était tributaire de l’étape la plus lente de la procédure d’emballage.

Sur la nouvelle machine, l’alimentation en produits et le pousseur de carton sont désormais séparés. La technologie de chariot indépendant sert à positionner les navettes sous l’alimentation de produits, à collecter jusqu’à trois packs de blisters ou plateaux, puis à les déplacer rapidement jusqu’au poste d’emballage. Comme les navettes sont commandées de manière indépendante, le temps d’attente allongé sur le poste d’alimentation lorsque plusieurs plateaux sont déposés, n’a pas d’incidence sur la vitesse globale de la machine. Ainsi, le client a été en mesure d’augmenter son flux de production de 50%.

 

Repensez le conditionnement principal

Le nouveau venu dans la gamme de chariots indépendants de Rockwell Automation est le système d’entraînement intelligent compact iTRAK 5730.

Le système étend les possibilités des opérations d’emballage multi-produits actuelles grâce à un encombrement réduit. Il apporte les avantages de flexibilité et de flux de production de la technologie de chariot indépendant aux applications de conditionnement principal, notamment aux applications d’emballage tubulaire, de cartonnage par les extrémités, ainsi que d’ensachage FFS.

Le système peut aussi améliorer la sécurité et la productivité grâce à des fonctionnalités de sécurité intégrées. Par exemple, la possibilité de créer des zones de sécurité peut augmenter la productivité en permettant à la machine de poursuivre le déplacement à l’extérieur d’une zone de sécurité en cas de survenance d’un déclenchement dans cette zone. Des fonctions telles que l’arrêt de sécurité et l’arrêt sécurisé du couple peuvent améliorer la confiance dans la sécurité de la machine.

 

Renouez avec les sommets

Un excellent TRS n’appartient pas nécessairement au passé. La technologie de chariot indépendant peut vous apporter un peu d’aide.

Cliquez ici pour découvrir comment cette technologie peut accroître les performances de vos machines d’emballage.


Michaela Kaufmann
Michaela Kaufmann
Product Manager, iTRAK, Rockwell Automation
Michaela Kaufmann
Subscribe

Subscribe to Rockwell Automation and receive the latest news, thought leadership and information directly to your inbox.

Recommended For You