Loading

Blog

Recent ActivityRecent Activity

Enseignements tirés des initiatives de l'entreprise connectée

Rockwell Automation a expérimenté le modèle de maturité de la solution Connected Enterprise. Nous avons mis au point et validé cette méthodologie pour intégrer les systèmes de technologie de l'information (IT) et de technologie de la production (OT). De ce fait, nous avons atteint un niveau de collaboration sans précédent chez Rockwell Automation, avec les fournisseurs et les clients, en reliant les processus et les installations d'une nouvelle façon, et en bénéficiant de cette solution de manière inattendue. Plus important encore, nous avons retenu des leçons importantes que nous souhaitons partager avec vous :

1. Évaluation : cette étape du modèle de maturité de la solution Connected Enterprise porte plutôt sur la gestion du changement. Chacun est-il disposé à repenser les processus responsables de sa réussite ? Les personnes peuvent-elles imaginer la portée de l'exploitation d'informations précises et en temps réel ?

Nous avons même été surpris par les enjeux que pose l'établissement d'un lien entre l'automatisation industrielle et la technologie de la production, et les anciennes technologies de l'information. Ce processus nous a également ouvert les yeux sur le nombre important de solutions provisoires qui étaient nécessaires pour notre système d'informations actuel. L'étape d'évaluation a mis en lumière les changements que nous devions opérer, les points de notre réseau nécessitant une mise à niveau, la manière de modifier les pratiques et les workflows, et a identifié les risques potentiels. Nous avons ensuite pu compter sur des procédures de gestion établies pour mettre en œuvre une stratégie qui permet d'intégrer en toute sécurité nos ressources, procédés et technologies. Pourtant, les changements se heurtent à des résistances ; soyez donc prêt.

2. Sécurisation et mise à niveau du réseau et des contrôles : Rockwell Automation est une entreprise internationale présente sur chaque continent. Nous devons donc mettre à niveau certains contrôles, capteurs et infrastructures, et vous devriez le faire aussi. Vous pourriez être surpris du résultat de votre évaluation ; et c'est une bonne chose. Il faut d'abord identifier un problème avant de le corriger. Nous avons également appris que tout ne pouvait pas changer en même temps ; nous avons dû hiérarchiser les besoins de mise à niveau en trouvant un équilibre entre les risques à court terme et les objectifs à long terme. Cette approche permet de résoudre les problèmes sensibles tout en envisageant des travaux d'expansion des installations et de nouvelles technologies, ce qui permet de faire évoluer de manière stratégique un réseau de l'information/de la production fédérateur flexible, capable de fournir une connectivité évolutive pour l'avenir.

Une autre leçon apprise au cours de cette étape est l'importance de définir les rôles et les responsabilités des ingénieurs de l'information/de la production dans une solution Connected Enterprise.

3. Capital de données d'exploitation (WDC, Working Data Capital) défini et organisé : préparez-vous à être noyé sous une montagne d'informations. John Nesi, Vice-président du développement des marchés chez Rockwell Automation, aime comparer cette étape à un « passage de la famine à l'abondance en termes d'informations ». Nous sommes passés d'un volume de données sur la technologie de la production acceptable et exploitable à une surabondance.

Nous avons mis au point des processus permettant de filtrer efficacement les tendances à partir des données de type « bon à savoir » sans réel impact sur les opérations journalières. Nous avons également découvert que les nouvelles informations s'accompagnent de nouveaux workflows, programmes et responsabilités.

4. Analyses : au cours de l'étape Analyses, nous avons trouvé plusieurs façons d'exploiter les fonctions réseau de l'infrastructure de l'information/de la production. Nous avons également appris que nous devions arrêter de lancer un trop grand nombre d'analyses. Finalement, nous avons sélectionné les problèmes récurrents à partir d'indicateurs de performance clés (KPI) par emplacement géographique, puis nous avons associé les informations aux destinataires autorisés disposant d'un pouvoir d'action. Nous avons également défini des protocoles d'action standard pour responsabiliser nos employés grâce à ces nouvelles informations, visant à réduire le besoin de supervision et à apporter des réponses.

Malgré tous nos efforts, cependant, nous nous sommes heurtés à l'incrédulité de certains pour qui les données étaient forcément incorrectes. Nous avons appris à convaincre les sceptiques en établissant un lien entre les données, les fonctionnalités de procédé et les KPI. « Ce processus est le moteur de ces résultats, et voici les données qui le prouvent ». Plus important encore, les données ont mis en lumière des métriques majeures susceptibles d'éviter les valeurs de corrélation négatives.

5. Collaboration : la principale leçon que nous retenons de cette étape finale est que notre travail, et notre investissement, au cours des quatre premières étapes en valaient vraiment la peine. Chaque étape a été plus que payante. Au cours de cette étape, nous avons mis à profit notre expérience pour aider et encourager les clients et les fournisseurs à adopter leur propre solution Connected Enterprise.

La collaboration permet à notre chaîne logistique d'observer collectivement les conditions des marchés émergents et d'y répondre, pour favoriser l'excellence opérationnelle et réaliser des économies de façon générale. Nos partenaires de la chaîne logistique soutiennent globalement nos efforts. La leçon qu'on doit en tirer est la patience. Chaque initiative de collaboration prend du temps, en particulier une de cette importance qui concerne la demande et le partage d'informations confidentielles.

L'autre leçon à retenir au cours de cette étape, c'est que chaque personne impliquée dans le flux de données de la technologie de l'information/de la production, qu'il s'agisse d'unités commerciales ou de partenaires de la chaîne logistique, doit respecter des normes de sécurité strictes. L'adoption d'une stratégie de protection avancée, qui ajoute des couches physiques et électroniques de sécurité améliorée à l'infrastructure de l'information/la production, améliore les chances de détecter et de prévenir les attaques ou les accès non autorisés. En définissant clairement le cadre de ces protections, vous parviendrez à convaincre votre entourage à vous rejoindre, à tirer profit des experts en la matière dans l'ensemble de la chaîne logistique et à partager les meilleures pratiques.

Ce sont donc les leçons que nous avons retenues dans le cadre de la mise en place de notre solution Connected Enterprise. Le moment n'est-il pas venu pour vous de retenir les leçons de votre propre expérience ?


Beth Parkinson
Beth Parkinson
Market Development Director, Connected Enterprise, Rockwell Automation
Beth Parkinson
Subscribe

Subscribe to Rockwell Automation and receive the latest news, thought leadership and information directly to your inbox.

Recommended For You