Loading

Blog

Recent ActivityRecent Activity

Les variateurs à maintenance prédictive prévoient les arrêts à l’avance

Avez-vous un compte à rebours pour la date prévisible de la défaillance de vos actifs critiques ? À quoi pourrait-il vous servir ?

Et si, plutôt que de vous efforcer de résoudre les défaillances lorsqu’elles surviennent, vous pouviez les anticiper et prendre des mesures pour y remédier ? Vous seriez sans doute plus serein et seriez moins préoccupés par les défaillances surprises et les temps d’arrêt imprévus qui en découlent. Il est fort probable que vous réaliseriez des économies en réduisant vos dépenses en maintenance et pièces de rechange.

Aujourd’hui, une fonctionnalité de « compte à rebours avant défaillance » pour vos actifs de production n’est plus une utopie. C’est une solution que vous pouvez déployer grâce aux nouveaux variateurs c.a. qui intègrent la maintenance prédictive avancée.

Agnostique + adaptatif = précis

La maintenance prédictive peut offrir différents niveaux de précision.

Certains produits sont, par exemple, configurés pour formuler certaines hypothèses, comme anticiper les conditions de fonctionnement dans lesquelles ils seront utilisés. Toutefois, si un équipement est configuré pour les températures les plus chaudes possibles mais est utilisé dans une installation tempérée, il est probable qu’il avertira les utilisateurs de ses besoins d’entretien ou de remplacement plus tôt que cela n’est réellement nécessaire. Et même si une intervention précoce est préférable à simplement attendre qu’un actif tombe en panne, cette approche de la maintenance ne vous permet pas d’exploiter ou de valoriser au mieux vos investissements en capital.

Les nouveaux variateurs c.a. à maintenance prédictive sont configurés avec des algorithmes agnostiques. Cela signifie que le variateur n’avance aucune hypothèse quant à l’application ou aux conditions de fonctionnement dans lesquelles vous l’installez.

En lieu et place, le variateur consacre ses 30 premiers jours de fonctionnement à apprendre les contraintes de son application. Il utilise des capteurs intégrés pour surveiller des facteurs de stress tels que la température, la tension, le courant et la vitesse. Il utilise ensuite des modèles pour convertir ces facteurs de stress en données liées à la durée de vie pour des composants critiques comme les ventilateurs et les condensateurs.

Au bout de 30 jours, le variateur aura acquis une compréhension de votre application sur la base de paramètres de stress réels et non supposés. Après ce délai, l’équipement continuera à apprendre et à actualiser son modèle d’utilisation au moins une fois par heure.

Les variateurs c.a. à maintenance prédictive avancée sont également adaptatifs. Ainsi, lorsqu’une équipe de travail est ajoutée à la production ou si un variateur est déplacé sur une autre machine, le variateur réapprendra la façon dont il est utilisé et adaptera la date de fin de vie prévue de ses composants.

Ces capacités d’apprentissage agnostique et adaptatif vous permettent de connaître la véritable durée de vie restante des composants critiques du variateur. Vous pouvez ainsi les exploiter au maximum de leurs capacités et les remplacer ou remplacer leurs composants critiques uniquement lorsque cela s’avère nécessaire.

De meilleures connaissances pour optimiser la maintenance

Les variateurs c.a. à maintenance prédictive avancée vous aident à prendre des décisions de maintenance plus réfléchies et plus précises.

Les opérateurs et techniciens peuvent suivre les données de fin de vie heure par heure pour chaque composant critique afin de mieux planifier les tâches de maintenance. Ils peuvent également être avertis par une alarme lorsque des composants critiques atteignent un certain pourcentage de leur durée de vie utile restante prévue. Ils peuvent alors définir un plan de maintenance pour le jour précis où ils remplaceront le composant.

Les variateurs vous permettent également d’apprendre de leurs performances dans l’ensemble de vos installations et de les optimiser.

Vous avez par exemple constaté que les variateurs c.a. fonctionnant dans une unité climatisée ont une espérance de vie plus longue que ceux installés dans une unité qui ne l’est pas. Plus spécifiquement, les roulements du ventilateur de refroidissement du variateur s’usent plus vite dans l’unité plus chaude. Vous pouvez en conclure que prolonger la durée de vie du variateur et réduire la maintenance justifient, sur un plan financier et opérationnel, l’installation de la climatisation dans les unités qui n’en sont pas équipées.

Maintenance prédictive intégrée

L’un des aspects les plus attrayants des variateurs c.a. à maintenance prédictive est que cette fonctionnalité est inhérente à ces équipements. Ils ne nécessitent ni composant complémentaire, ni frais supplémentaires, pour accéder aux données prédictives.

Les données relatives à la durée de vie restante des composants peuvent être consultées directement sur le variateur. Vous avez cependant la possibilité de faire remonter les données dans le logiciel de visualisation de l’usine ou dans le cloud. Vous pouvez ainsi élaborer une stratégie de maintenance prédictive adaptée à la taille et aux besoins de vos activités.

Pour en savoir plus sur les variateurs c.a. à maintenance prédictive, consultez les documents consacrés aux nouveaux variateurs PowerFlex® 755T Allen-Bradley. Ces variateurs utilisent notre technologie brevetée TotalFORCE pour permettre une maintenance prédictive de pointe, et sont conçus pour des applications allant de 10 à 6 000 CV.


Garron Morris
Garron Morris
Principal Engineer, Rockwell Automation
Garron Morris
Subscribe

Subscribe to Rockwell Automation and receive the latest news, thought leadership and information directly to your inbox.

Recommandé pour vous